Tu as le droit de ne pas aller bien

Sep 21, 2022

Par Clara Blot Candidate au titre de psychologue par voie d’équivalence

**AVERTISSEMENT : Ce texte contient un contenu sensible. 

Devenir maman, papa. Un projet pour certain.e.s, une surprise pour d’autres. Chaque personne entrant dans le monde de la parentalité traîne avec elle ses représentations, ses attentes, ses peurs. Est-ce que ce sera comme je me l’imaginais ? C’est certain, avec moi tout se passera bien, ce sera différent des autres ! Dans mon bureau, j’ai l'opportunité d’accompagner des parents pour qui la parentalité a été comme un raz de marée : surprenante, inimaginable, différente de ce à quoi ils s’attendaient. Iels sont tristes, énervé.e.s, désespéré.e.s, heureux.ses, épuisé.e.s. Cette transition les confronte à leur enfance, aux modèles qu’iels portent en eux, aux attentes qui pèsent sur leurs épaules, et aux problèmes réels et inimaginables de la parentalité. À cela s’ajoute l’histoire de leur désir d’enfant, parfois semé d’embûches et de pertes, et le vécu de la grossesse. Iels ont l’impression d’être seul.e.s dans leur détresse. Iels ont tant attendu ce bébé, et voilà que maintenant iels aimeraient ne plus l’avoir.

Laissez-moi vous dire que, si vous ressentez cela, cela ne fait pas de vous de mauvais parents. Vous êtes tout ce qui a de plus normal. Cette détresse est loin d’être isolée. Près d’une mère sur quatre présente des signes de dépression post-partum ou de trouble anxieux (Statistique Canada, 2019). Souvent, ces signes étaient déjà présents au cours de la grossesse. N’oublions pas que le suicide est l’une des principales causes de décès chez les femmes en période périnatale (BC Reproductive Mental Health Program, 2014). La transition à la parentalité peut être source de désorganisation psychique, de troubles anxieux, de pensées suicidaires. Il faut se (re)trouver dans ce nouveau rôle qui s’offre à vous, puiser dans les modèles que vous avez eus, pas toujours adéquats, et faire connaissance avec votre enfant parfois si différent de ce que vous aviez imaginé. Les émotions vécues vont à l’encontre de l’image idéale projetée sur la maternité et la paternité. Comment ça, tu n’es pas heureux.se ? C’est à croire, comme le dit F. Foresti (Foresti, 2010), qu’un secret couvre la vérité de la grossesse et de la parentalité. Tout semble si facile chez les autres, pourquoi donc ça vous arriverait à vous ? Chez les pères, l’état dépressif peut également être présent.

Mais être une mère, un père, un parent ne doit pas vous empêcher de prendre soin de vous. Être parent ne justifie pas de se sentir mal, de se ou d’être culpabilisé.e, de cacher son mal-être par peur d’être considéré « mauvais.e », « insuffisant.e ». Si vous présentez des idées suicidaires, une hypervigilance, des difficultés de sommeil, de la tristesse, de l’anxiété, de l’agressivité, ou tout autre signe de détresse, autorisez-vous à consulter, à parler de ce qui vous fait souffrir. Laissez-vous la possibilité d’être entendu.e.s et accompagné.e.s dans cette aventure qui marque le premier jour du reste de votre vie.

 

Bibliographie

BC Reproductive Mental Health Program. (2014). Best Practice Guidelines for Mental Health Disorders in the Perinatal Period. Récupéré sur http://www.perinatalservicesbc.ca/Documents/Guidelines-Standards/Maternal/MentalHealthDisordersGuideline.pdf

Foresti, F. (Écrivain), Florence, & Foresti, F. (Réalisateurs). (2010). Mother Fucker [Film].

Statistique Canada. (2019). Santé mentale maternelle au Canada, 2018-2019. Récupéré sur https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/190624/dq190624b-fra.htm

 

Ressources:

Suicide Action Montréal

Centre de prévention du suicide de Québec

Info-Social (8-1-1)

LigneParents

____________________________________________________________________

Clara Blot est psychologue clinicienne diplômée en France et en cours d’admission au permis par voie d’équivalence auprès de l’Ordre des Psychologues du Québec (OPQ). Elle reçoit une clientèle variée et multiculturelle. Elle est également attachée de recherche sur un projet portant sur la suicidalité de la femme enceinte et jeune maman. Pour en savoir plus ou pour participer, voici les détails:

 



 

ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE POUR NE RIEN MANQUER!