Comment réduire l’emprise de l’anxiété de notre enfant

Sep 15, 2022

Par Dre Anne Lacasse, psychologue

Dans la vie, on a très peu de contrôle sur nos pensées et nos émotions. C’est ce qui nous cause le plus de problème lorsqu’on est sous l’emprise de l’anxiété. Cependant, il y a une chose sur laquelle on a du contrôle…nos actions. ET c’est par nos actions que l’on peut faire des changements et réduire le pouvoir de nos pensées et nos émotions.

Voici un exemple de comment aborder le sujet avec votre enfant :

⚽️

Disons que tes parents veulent t’inscrire au soccer et là ta petite voix anxieuse se met en branle, « Si je vais au soccer, je ne saurai pas quoi faire et je ne connaitrai personne. Qu’est-ce que je vais avoir l’air. » Yikes! Cela fait monter ton anxiété et tu te dis que tu serais mieux de ne pas y aller. Toutefois, en n’y allant pas, c’est comme si tu permets à tes pensées et à ton anxiété de contrôler tes actions. Voici le problème : Chaque fois qu’on écoute notre petite voix anxieuse et qu’on fait ce qu’elle nous dit de faire en pensant que cela va réduire notre anxiété, on vient plutôt de faire grossir le pouvoir de notre anxiété. Par la suite, elle va essayer de t’empêcher d’aller chez un ami ou à la piscine ou à une fête! Plus tu laisses ta petite voix anxieuse te contrôler, plus elle prend des forces et moins toi tu as l’impression d’avoir du contrôle sur ta vie.

Pourtant, il y a une solution. Cela demande beaucoup de courage, car ce n’est pas facile, surtout si tu as nourri ton anxiété dernièrement et qu’elle est rendue très puissante. On a tous cette force à l’intérieur de nous et avec l’aide d’un parent tu peux y arriver. La clé, c’est d’être ton propre « boss » et décider pour toi-même quelles actions tu vas prendre. Donc, tes parents te suggèrent de jouer au soccer et tes pensées font grimper ton anxiété. Cette fois, tu prends ton courage à deux mains et tu choisis d’aller au soccer. Tu dis à ta petite voix anxieuse que ce n’est pas elle qui décide de ta vie. Une fois sur place, tu réalises que finalement, ça se passe mieux que ce à quoi tu t’attendais et tu es fier d’avoir osé.

Le plus important dans tout ça,  c’est que ton anxiété a perdu un peu de son pouvoir et là c’est toi qui deviens plus puissant. Ensuite, lorsqu’il sera temps d’aller chez un ami ou à la piscine ou une fête, tu sauras que tu peux choisir d’y aller, même si ton anxiété essaie de te convaincre de rester à la maison. Chaque fois que tu choisis d’oser, ton anxiété devient plus faible et ta puissance à toi augmente.

Ce n’est pas facile, mais bien souvent, c’est l’anticipation qui est plus difficile. C’est avant d’aller ou de faire cette chose stressante que l’anxiété est à son maximum. Une fois sur place, l’anxiété dégonfle et diminue, car tu réalises que tes pensées étaient soit fausses ou exagérées. Finalement, après…tu es fier de toi.

 ⚽️

Après avoir raconté cette histoire à votre enfant anxieux, vous pouvez y ajouter l’analogie des trois portes. Alors voilà, on explique à notre enfant que dans la vie, chaque fois qu’on sent notre anxiété monter face à une situation spécifique, on a le choix entre la porte #1, #2 ou #3.

La porte #1 est celle de l’évitement. Je laisse mon anxiété me contrôler en espérant qu’elle s’en aille et me laisse tranquille. Le problème avec la porte #1 c’est que c’est elle qui donne du pouvoir à notre anxiété. Celle-ci devient plus forte et essaie encore plus de nous contrôler.

La porte #2 est celle des petits pas. On y va par étapes. Par exemple, si c’est la première fois que je pratique un sport d’équipe, peut-être que je peux m’inscrire avec un(e) ami(e). Mon parent peut choisir d’être assistant coach. L’idée est d’y aller tout en gardant un pied dans notre zone de confort. Cela laisse un peu de pouvoir à l’anxiété, mais fonctionne à long terme pour réduire l’anxiété.

La porte #3 est la plus difficile à ouvrir ET la plus efficace! J’ose! Je prends mon courage à deux mains et j’y vais. Bien sûr que mon parent peut être dans les estrades pour m’encourager, mais je fonce. C’est la façon la plus rapide d’enlever le pouvoir à notre anxiété.

Points importants à rappeler à votre enfant :

Plus tu confronte ton anxiété, plus ta puissance à toi augmente.

Plus tu écoutes ton anxiété, plus ton anxiété devient puissante et risque de revenir encore plus forte la prochaine fois.

Effectivement, si on écoute notre anxiété, cela fait du bien sur le coup, mais crée plus d’anxiété à long terme. Si on fonce, cela est difficile sur le coup, mais réduit l’anxiété à long terme. Les deux sont difficiles, vivre de l’anxiété et confronter ton anxiété. À toi de choisir!

 


 

Dre Anne Lacasse, psychologue, a obtenu son Ph.D. en psychologie clinique de l’Université McGill. Elle a travaillé avec les Associés d’apprentissage de Montréal et a voyagé dans plusieurs écoles du grand Nord Québécois pour faire des évaluations. Dre Anne a aussi enseigné, donné des formations, ainsi que des conférences sur les troubles de comportement, l’anxiété et les troubles de l’attention. En 2007, elle a ouvert son bureau privé à Richelieu où elle continue d’y recevoir des enfants, adolescents, parents et adultes pour divers problèmes émotifs et comportementaux. (Malheureusement, elle ne prend pas de nouveaux clients et sa liste d’attente est fermée.)

Vous pouvez visiter son site web, en cliquant ici. Elle offre entre autres une formation afin de mieux comprendre et aider l'enfant anxieux-perfectionniste

 

 

Ciarrochi. Joseph V., Ph.D., hayes. Louise, Ph.D., bailey. Ann, M.A., Get out of your mind & into your life for teens, Oakland, CA, Division of New Harbinger publications, Inc. 2012. (Ainsi que la formation du même titre – Toronto, 2014)

Couture, Nathalie., M.A., psychologue et marcotte, Geneviève. Ph.D., psychologue, Incroyable Moi maîtrise son anxiété, Canada, Midi Trente Éditions, 2011.

Mc Curry, Christopher, Ph.D. Parenting your anxious child with mindfulness and acceptance, Oakland, CA, New Harbinger Publications, Inc., 2009.

Harris, Russ, The confidence gap, a guide to overcoming fear and self-doubt. Trumpeter, 2011.

N.B. La bibliographie peut outiller sur quelques recherches intéressantes, il y en a beaucoup d'autres, mais ce texte vient de 20 ans d’expérience et d’une multitude de lectures et de formations. 😊

ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE POUR NE RIEN MANQUER!